Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T

Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T

Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T
Charmant portrait d'une jeune femme en prière, s'inscrivant dans le courant de l'école romantique auquel participa ce peintre belge dans sa jeunesse, de 1831 à 1841. Signé de Bièfve en bas à gauche. Ecole belge du XIXème siècle. Né dans une riche famille bruxelloise, Edouard de Bièfve étudia de 1825 à 1830 à l'Académie des peintres à Bruxelles avec le peintre d'histoire Joseph Paelinck. Il se rendit à Paris en 1831 et se tourna vers les romantiques. Jusqu'en 1841, il se forme d'abord dans l'atelier du sculpteur David d'Angers, puis chez le peintre d'histoire Paul Delaroche. Au cours de ces années, il a présenté des expositions de ses peintures historiques à Paris, mais également à Anvers, Gand et Bruxelles. Le gouvernement du nouvel État belge indépendant des Pays-Bas prend connaissance des images romantiques d'Edouard de Bièfve et le charge d'écrire un ouvrage sur le soulèvement des Pays-Bas contre la domination espagnole qui fait appel à l'esprit national belge. En 1841, l'artiste rentre à Bruxelles et expose à Gand le tableau peint pour le Musée royal des beaux-arts de Bruxelles signant le compromis des nobles de Bourgogne le 16 février 1566 contre l'introduction de l'Inquisition français Le Compromis des nobles. La photo n'a pas été seulement bien reçue en Belgique.

Par exemple, lors dune tournée en Allemagne dans les années 1842 et 1843, lartiste reçut une attention particulière dans la société des arts de nombreuses villes pour son travail principal. Encore plus, Edouard de Bièfve a relancé les discussions allemandes sur la peinture d'histoire allemande.

De Bièfve a légué toutes ses oeuvres et sa fortune à l'Etat belge. Le dernier repos qu'il a trouvé se situe dans le cimetière de Laeken. Dimensions cadre : 84 x 76 cm.

Dimensions chassis : 74 x 65 cm. Port Europe de l'Est, Grèce...

Port USA, Canada, Moyen Orient : 109 euros. Port reste du Monde, Australie, Chine... Ajouter à votre liste de favoris. En réponse à plusieurs de nos clients nous avons décidé d'autoriser des facilités de paiement.

Les délais de paiement sont possibles en deux ou trois fois sans frais. Nos expéditions étant groupées et ne s'effectuant pas au jour le jour, elles peuvent s'étaler sur une dizaine de jours ouvrables. Vous devez nous contacter impérativement si passé ce délai votre colis ne vous était pas encore parvenu. L'item "Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T" est en vente depuis le samedi 29 septembre 2018.

Il est dans la catégorie "Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Peintures, émaux". Le vendeur est "kinyogo" et est localisé à/en Autry le Châtel.

Cet article peut être expédié aux pays suivants: Amérique, Europe, Asie, Australie.


Edouard de Bièfvre Portrait de femme école romantique du XIXème siècle H/T


Xix Ème Siècle    Carte    Nous joindre    Politique de confidentialité    Termes d'utilisation